Cas d'usage

En plus des mesures réglementaires en air intérieur dans ses écoles, une collectivité a souhaité aller plus loin dans ses plans d’actions proactifs en équipant certains de ses établissements avec notre capteur d’air extérieur au niveau des entrées principales. Après une étude environnementale pour définir l’implantation des capteurs pour les écoles faisant partie de zones à risques d’un point de vue pollution, nous avons déployé 15 capteurs d’air extérieur. L’objectif était de pouvoir établir un constat sur l’évolution de la qualité de l’air en temps réel à proximité directe des écoles en fonction des heures, des jours et même des saisons. Résultat: En soustrayant la pollution globale à l’échelle de la collectivité, il a été constaté pour certaines écoles et très localement d’importantes hausses de particules fines et de NO2 aux heures d’ouverture et de fermeture des écoles. Il s’agissait ici de nombreux véhicules restant à l’arrêt moteur tournant dans l’attente de déposer les enfants. Afin de limiter cette pollution directe, certaines zones ont été interdites aux véhicules durant les horaires de passages des enfants voire complètement fermées lorsque cela était possible.

Paysage de la métropole lilloise – quartier Lille Europe
Lac avec une ville en dernier plan
Place Masséna du centre-ville de Nice