Les polluants physiques

Les polluants de l’air intérieur sont nombreux et sont présents sous différentes formes, en plus de la contamination chimique et biologique, nous retrouvons les polluants physiques à l’intérieur des locaux.

Les particules et les fibres 

    La poussière contient des particules et est composée de contaminants très variés : fumées, suies, pollens, spores, allergènes. Certaines de ces particules de petites tailles peuvent être inhalées. On s’intéresse particulièrement aux particules dites grossières, de diamètre compris entre 2,5 et 10 µm désignées par PM10 et aux particules fines de diamètre compris entre 1 et 2,5 µm désignées par PM2,5 (PM signifiant, en anglais, Particulate Matter). Certaines activités (bricolage, cuisine, ménage…)  produisent des quantités importantes de particules ou les remettent en suspension dans l'air.

    Les fibres sont des particules allongées émises par certains matériaux. Elles peuvent être d'origine végétale : cellulose, chanvre… ou minérale : laines de verre et de roche, très utilisées pour l'isolation, amiante (maintenant interdite mais pouvant être présente dans certaines constructions anciennes).

Un gaz radioactif 

    Le Radon est un gaz radioactif naturel, inodore et incolore. Il peut s'accumuler dans des sous-sols où le renouvellement d'air est généralement faible, en s'infiltrant par les fissures ou les passages de canalisations. Ce risque concerne surtout les régions au sous-sol granitique ou volcanique (Bretagne, Massif Central, Corse…).