Les polluants chimiques

Les polluants de l’air intérieur sont nombreux et sont présents sous différentes formes, en plus de la contamination biologique et physique, nous retrouvons les polluants chimiques à l’intérieur des locaux.

Le monoxyde de carbone (CO)

   Le monoxyde de Carbone est un gaz incolore, inodore et mortel à forte concentration. Il se dégage en quantité importante quand des appareils de chauffage ou de production d'eau chaude à combustion sont mal entretenus et / ou fonctionnent dans une atmosphère confinée.

Les Composés Organiques Volatils (COV)

    Les COV représentent une part importante des polluants de l'air intérieur, il en existe des centaines sous forme gazeuse, dont certains sont cancérogènes. Les plus connus sont le Formaldéhyde et le Benzène.

    Les colles, les peintures, les produits d'entretien, les parfums, les feutres… sont des sources classiques de COV.

    Le Formaldéhyde (HCHO) est un des composés les plus polluants de l'air intérieur. Ses sources sont très nombreuses dans les établissements recevant du public.

    Le Formaldéhyde est classé par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) comme cancérogène pour l'Homme – groupe 1 – (risque de cancer des sinus des fosses nasales). Une exposition chronique peut entraîner des difficultés respiratoires et des crises d'asthme.  

    Le Formaldéhyde est émis principalement par :

- Les colles et les résines (bois aggloméré, panneaux de particules, contreplaqué, plancher, cloisons…)

- Les laines de verre et de roche, les tissus d'ameublement

- Les peintures et les produits cosmétiques

        Le Benzène (C6H6) provient potentiellement des produits de bricolage, d'entretien ainsi que des matériaux de décoration, mais également de sources spécifiques encore à ce jour non identifiées. Le Benzène inhalé se distribue rapidement dans les organes riches en lipides : foie, système nerveux, moelle épinière. L’exposition à de faibles concentrations en Benzène peut conduire à une toxicité chronique et à long terme à des effets mutagènes et cancérogènes.

 

        Cas spécifique du Perchloroéthylène

    Le Perchloroéthylène (C2Cl4) appelé aussi tétrachloroéthylène, est le solvant principalement utilisé dans le cadre du nettoyage à sec des vêtements. Ce composé est classé cancérogène probable pour l’Homme par le CIRC (Groupe 2A). Depuis le 1er mars 2013, l'installation de toute nouvelle machine de nettoyage à sec fonctionnant au perchloroéthylène est interdite dans des locaux contigus à ceux occupés par des tiers.  

 

Les oxydes d'Azote (NOx)

    Les oxydes d'Azote (NO, NO2) sont des gaz jaunâtres d'odeur piquante. La concentration des NOx dans l'air intérieur est généralement plus faible que celle de l'air extérieur sauf dans des locaux mal ventilés contenant des appareils de combustion au gaz. Les NOx proviennent de multiples sources de combustion dans l’air intérieur (tabagisme, appareils de chauffage et de production d’eau chaude non raccordés, cuisinières à gaz ...), mais également d’apports de l’air extérieur (trafic routier, sources industrielles ...) .